Facture définitive des 40 % : la société civile ne paiera pas le prix

« Au niveau de la société civile, notre position est très claire. Nous n’allons pas accepter une augmentation du prix du carburant, comme le ministre du Budget l’a insinué, tout comme nous n’allons pas accepter une dégradation de la qualité de l’offre des services publics, notamment le courant. »

La PCUD est sans appel. Par la voix de son président, cette plateforme de la société civile n’est pas allée par le dos de la cuillère. Abdourahmane Sanoh dont on prête des intentions de renverser le pouvoir de Conakry ( ?) avec la complicité extérieure d’un Israélien qui a déjà maille à partir avec le régime de Conakry.

L’activiste de la société civile en a ri et s’est bien marré de ses accusateurs. Il est tout de même resté droit dans ses bottes : « Nous allons mobiliser, nous sommes en train de le faire, nous allons prendre toutes les mesures légales pour que ce ne soient pas les populations qui prennent le pot cassé. Mais que ce soient aux autorités en général et à ceux qui trempent dans la corruption, dans le détournement des biens publics, dans le pillage de nos ressources communes qu’on présente la facture. »

Pour la PCUD, le gouvernement a encore des efforts à faire pour trouver dans le budget les ressources permettant de couvrir l’incidence financière de cet accord, « D’autant que si on voit le budget, on sent qu’entre temps, il est passé de 15 000 milliards GNF à 20 000 milliards GNF-donc au moins 5 000 milliards supplémentaires. Et lorsqu’on rentre dedans, on voit la déclinaison des allocations, on se rend compte qu’il y a encore des efforts à faire par toutes les institutions de la République, pour que ce que les travailleurs ont légitimement demandé puisse être obtenu, sans pour autant mettre en danger l’équilibre budgétaire, sans pour autant mettre en danger la qualité des services publics. »

Le gouvernement est donc averti. Quitte à attribuer à la PCUD des velléités de coup de force ou de coup d’Etat.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.