Fameux 3è mandat : le gouvernement ne va pas se laisser distraire

Militant du parti présidentiel, membre du gouvernement, cadres du parti, etc. personne n’échappe au fameux 3è mandat voulu par Alpha Condé mais dont bien des Guinéens ne veulent pas voir se concrétiser une telle entreprise diabolique.

Ibrahima Keira, ancien proche de Conté, sans avenir politique et administratif, estime que : « Ce qui nous sert de Constitution aujourd’hui n’a pas été démocratiquement approuvé. Cette constitution a été élaborée par des gens qui ont été cooptés je ne sais comment. Cette institution (Conseil National de la Transition, Ndlr) n’était pas l’émanation du peuple de Guinée ». Le gouvernement, par son porte-parole, bien que gêné tranche : « On ne va pas se laisser distraire par un débat, qui à mon sens n’a pas lieu d’être. Donc, n’attendez pas de moi que je m’exprime sur un sujet, qui ne me concerne pas, pour l’instant »

Cette distraction dont parle Damantang Camara est valable chez tous les autres Guinéens. Les plus épris de démocratie restent en alerte maximale pour toutes autres éventualités consistant à modifier la Constitution et permettre à Alpha Condé de s’accroche au pouvoir. Surtout après dix ans de gestion chaotique.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.