Faut-il dévoiler le nom des terroristes ? La première ministre néo-zélandaise répond « non »

Rendant un hommage ému aux victimes de l’attentat de Christchurch, Jacinda Ardern a surtout promis de ne jamais prononcer le nom du tueur, pour lui refuser « la notoriété qu’il recherche ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.