Faya et Ebola : le BL dénonce ‘’les vacances sur les plages de Tunis’’ de Condé

Le désormais ancien coordinateur de la coalition de l’opposition extraparlementaire (COEP) regrette le fait que « L’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola continue de tuer les citoyens. » Le Bloc libéral dénonce au passage le départ d’Alpha Condé pendant que les Guinéens vivent une période difficile. Et voici la raison invoquée par Faya Milimono.

« Nous avons un président qui laisse les guinéens mourir d’Ebola ici pour aller en vacance sur les plages de Tunis et qui revient pour faire des exercices dans les rues de Conakry comme pour dire qu’il se porte bien. Ce sont des choses que tout le monde connaît, parce qu’avant la présidentielle, tous les candidats se sont faits examinés pour être sûr que celui qui va diriger le pays est sain d’esprit et de corps. C’est la première fois dans l’histoire de ce pays que les pèlerins guinéens n’ont pas quitté leur pays pour le lieu Saint de l’Islam. (…) Ça suffit comme ça. Le pays est malade, profondément malade. Pendant tout ce temps, le président Alpha Condé est en train de comparer Ebola à la malaria ou à toute autre maladie ordinaire. Et il partait de coq à l’âne pour essayer de s’attaquer à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et à médecins sans frontières (MSF) ». Condé appréciera…

Jeanne FOFANA, Kabanews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.