Faya Milimono et Aboubacar Sylla : la paix, toujours pas retrouvée !

Une profonde crise couve depuis des lustres entre FayaMilimono et Aboubacar Sylla, tous deux alors de l’opposition républicaine. Aujourd’hui encore, cette même crise revient à la surface entre les deux hommes, grands communicants.

Les frictions ont été remontées à la surface avec des accusations. Celles du Bloc libéral visant le porte-parole de l’opposition : « C’est lui qui a dit, il faut exclure tel et tel. Il a conduit Cellou à accepter que ses émotions soient acceptées et ils ont foutu en l’air l’opposition. » Cette haine et querelle d’égo persiste. Les conséquences se projettent aujourd’hui jusque dans le Front pour l’alternance démocratique (FAD), nouveau bébé d’Aboubacar Sylla et Cie.

 En effet, pour ceux qui s’attendent à ce que le BL allonge la liste du FAD, la réaction du parti est plutôt décevante : « Nous militons pour un nouveau départ de l’opposition. Les alliances à l’intérieur sont bonnes, mais l’opposition doit essayer d’être organisée autrement. On n’est pas allié à eux, nous pouvons  appartenir à la même plate-forme et sur la base des règles que chacun s’engage à respecter. Ce n’est pas l’émotion qui doit guider les gens. Il suffit que tu ne sois pas d’accord pour qu’on dise, il faut le dégager. Si c’est cela, le BL est prêt à évoluer seul parce qu’après nous, c’est le BL en tant que parti qui se présentera aux Guinéens », lâche Faya Milimono à Guinée news.

 Comme quoi, la paix entre les deux leaders n’est toujours pas retrouvée. Dalein avait pourtant œuvré pour rapprocher les deux hommes mais, manifestement, le courant ne passe toujours pas comme souhaité. Surtout que le BL n’est pas trop favorable à l’éclatement de l’opposition républicaine, même s’il milite pour une refondation.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.