Faya Milimono ou le retour parmi les siens

Retour circonstanciel ou définitif, nul ne le sait et le président du BL lui-même ne l’a pas évoqué au cours de la rencontre de ce mercredi au QG de l’UFDG. Ce qui est évident, il était attendu. Il y était. FayaMilimono avait été pour la circonstance, le porte-parole de l’opposition républicaine, au sortir de la réunion extraordinaire.

Ce retour parmi les siens se justifierait par le fait que le BL lui-même aura été victime de vols de voix lors des communales le 4 février dernier.  Pire, tous les recours introduits ont été irrecevables ou du moins seulement jetés aux orties. Soit les juges ne les ont pas examinés, soit les tribunaux étaient fermés. Une bien belle raison pour le BL d’accompagner les anciens alliés dans la rue afin d’être restauré dans ses droits. C’est par sa voix qu’on a appris ceci : « Vu ces acquis et vu ce nouvel engagement du Premier ministre, chef du gouvernement, de trouver de manière rapide des solutions par rapport à ces questions, nous avons décidé de reporter, de quelques jours, la manifestation qui devait avoir lieu demain. »

 De son côté, l’UFR s’est exprimée elle aussi mais a préféré accompagner les marcheurs à distance. Sans donc y participer.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.