Félicitations aux forces de l’ordre : Dalein, vite en besogne ?

Alors que les forces de l’ordre n’avaient pas encore fini de se réjouir du message marquant du chef de file de l’opposition « pour la retenue et la discipline dont vous avez fait montre », un capitaine de la Police met tout à l’eau en tirant sur un homme assis chez lui, sans raisons encore valables.

Pourtant Dalein Diallo avait bien salué le fait que les forces de l’ordre qui ont encadré la marche aient « fait preuve de discipline dans nos manifestations. Mais comme Alpha Condé avait donné des instructions à ce que les responsables de la police et de la gendarmerie à faire usage de leurs armes à feu, 73 de nos camarades sont enterrés. » Néanmoins, « Aujourd’hui je pense que les forces de l’ordre ont pris conscience, même si par inadvertance quelqu’un d’entre vous jetait une pierre, ils ne doivent faire usage de leurs armes à feu contre un compatriote. Je félicite pour une fois, même si c’est rare les forces de l’ordre pour la retenue dont ils ont fait preuve et je les invite à faire preuve de la même retenue. Notre Guinée a besoin de tolérance, de fraternité et de solidarité. »

Et patatras, Kaly Diallo tire sur Hamidou Diallo… La moutarde monte au nez et Dalein se fâche. Le gouvernement a vite pris l’affaire avec les deux mains, sauf que l’opposition menace de se venger dans la rue, si l’auteur présumé n’est pas jugé, selon sa forfaiture. La lune de miel aura donc été de courte durée… Dalein est allé trop vite en besogne, peut-on conclure. Les tueurs à la gâchette facile sont restés hostiles aux marches pacifiques.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.