Fête du nouvel an musulman : Les mosquées resteront fermées à Conakry

Il n’y aura pas de réouverture des mosquées à Conakry à l’occasion de la fête du nouvel an musulman prévu ce samedi.  C’est en tout cas l’annonce faite par le Secrétaire général des Affaires religieuses au cours d’une sortie médiatique.

 Jamal Bangoura appelle plutôt les fidèles musulmans au respect strict des mesures édictées par les professionnels de la santé face à la pandémie COVID-19, à l’occasion de cette fête musulmane.

« Je saisis cette occasion pour informer et sensibiliser les fidèles musulmans sur la nécessité de suivre les gestes barrières conformément aux recommandations des autorités sanitaires. Le respect de la vie humaine est consacré en Islam. La réouverture des mosquées, tant réclamée par les fidèles musulmans, reste notre préoccupation. », a-t-il reconnu. Avant d’inviter les citoyens à la vigilance face au risque de propagation:

« Vous savez que depuis l’apparition de cette pandémie et le discours du Chef de l’Etat, un comité interministériel est mis en place pour évaluer la situation sanitaire du pays. Donc, nous restons à l’écoute des professionnels de la santé. Vous avez suivi avec nous cette évaluation, les lieux de culte de certaines localités ont été rouverts. Nous espérons qu’avec l’évolution de la situation sanitaire, le Coronavirus sera vaincu et nous serons heureux de retrouver nos lieux de culte très bientôt. En attendant, restons derrière les consignes édictées par les professionnels de la santé de notre pays »,  a plaidé le Secrétaire général des Affaires religieuses.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.