Fête internationale de travail : Les mots de la SG de SYNEM-Guinée

A l’occasion de la fête internationale de travail, célébrée ce 1er mai, la Secrétaire Générale de Syndicat National des Employés de Maison (SYNEM-Guinée), s’est exprimée. Dans une déclaration, dont Kababachir.com dispose d’une copie, Mme Doukouré Asmaou Bah,  après avoir remercié les autorités guinéennes, a saisi l’occasion pour rappeler la ratification de la convention 189 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) relative aux travailleurs domestique et la reconnaissance effective des employés de maisons par les autorités.

Lisez !

DÉCLARATION

Cher (e)s travailleuses et travailleurs domestiques de Guinée

Le 1er mai, qui trouve son origine dans la lutte des syndicats ouvriers américains pour la journée de 8 heures, est célébré dans le monde entier depuis 1890 comme la Journée internationale des travailleurs. Sa force tient à sa nature globale. C’est le jour où les travailleurs/euses du monde entier expriment leur volonté de lutter ensemble pour des objectifs communs.

Le 1er mai a été réprimé, interdit et sanglant. Il a été récupéré et réapproprié comme ornement symbolique par des dictateurs et des régimes autoritaires en guerre avec le mouvement syndical, ou transformé en un jour férié ordinaire. Malgré tout, le mouvement syndical célèbre le 1er mai avec confiance, parce que nous savons que la société dépend de notre énergie, de nos cerveaux, de nos yeux, de nos mains et de nos dos.

C’est le jour où nous disons avec force qu’un travail digne, la santé, la nourriture, le logement, l’accès à l’eau, l’éducation et l’expression culturelle sont des droits et non des privilèges que nous avons pour objectif d’obtenir. C’est le jour où nous disons non seulement qu’un monde meilleur est possible, mais également que nous ne nous n’accepterons pas moins.

En Guinée, le combat est aussi rude mais grâce au concours des uns et des autres plusieurs avancées majeures ont été obtenues. Nous citons entre autres la ratification de la convention 189 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) relative aux travailleurs domestique et la reconnaissance effective des employés de maisons par les autorités.

C’est le moment pour nous de remercier à sa juste valeur le gouvernement guinéen, l’assemblée nationale et tous ceux qui nous accompagnent pour que les travailleurs domestiques retrouvent leur dignité humaine.

La Journée internationale des travailleurs est le jour où nous célébrons notre passé, notre présent et notre futur en revendiquant nos droits et en disant que nous sommes prêts à nous battre pour les obtenir. Célébrons haut et fort, et fièrement, ce 1er mai 2017.

Permettez-moi de vous souhaiter en mon nom personnel et au nom de SYNEM-Guinée une très bonne fête du travail !

Solidarité !

La lutte continue !

Madame Asmaou BAH DOUKOURE

S/G SYNEM-Guinée

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.