Fin d’Ebola : La Côte d’Ivoire rouvre ses frontières terrestres avec la Guinée et le Libéria

La Côte d’Ivoire a annoncé jeudi la réouverture officielle de ses frontières terrestres avec la Guinée et le Liberia, fermées il y a deux ans, en raison de l’épidémie d’Ebola qui sévissait chez ses deux voisins, rapporte l’AFP.

Le Conseil national de sécurité, présidé par le chef de l’Etat ivoirien Alassanae Ouattara a « décidé de la réouverture des frontières avec la Guinée et le Liberia » a déclaré Raymonde Coffie-Goudou. A en croire, la ministre ivoirienne de la Santé, cette mesure a été possible en raison de « la fin de la transmission de la maladie » décrétée dans ces pays, précise le communiqué lu par Mme Coffie-Goudou.

La Côte d’Ivoire, où aucun cas n’a été détecté, avait fermé ses frontières le 23 août 2014, dans le « strict cadre des mesures préventives destinées à protéger l’ensemble des populations, y compris étrangères, vivant sur le territoire ivoirien ».

Le Liberia forme avec la Guinée et la Sierra Leone les trois pays les plus touchés par la fièvre hémorragique qui a fait depuis décembre 2013 plus de 10.000 morts.

Ces trois pays ont été déclarés exemptés du virus Ebola par l’organisation mondiale de la Santé (OMS)

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.