Finale CAN 2019 : Algérie-Sénégal, à quoi ressemblera le futur vainqueur ?

L’Algérie et le Sénégal s’affrontent en finale de la Coupe d’Afrique des nations 2019, vendredi 19 juillet en Égypte. Nous avons analysé les statistiques des finalistes des trois dernières décennies pour cerner à l’avance le profil du futur vainqueur.

C’est une affiche inédite. Jamais l’Algérie et le Sénégal ne s’étaient affrontés en finale d’une Coupe d’Afrique des nations, avant le choc qui attend les deux formations vendredi 19 juillet en soirée au Caire. Surtout, ni les Fennecs, ni les Lions de la Teranga ne comptent parmi les grandes puissances africaines question palmarès. Le Sénégal a disputé une seule finale en 2002, qu’il avait perdu face Cameroun. L’unique titre de l’Algérie remonte lui à 1990, lorsque les joueurs d’Afrique du Nord avaient triomphé à domicile face au Nigeria.

La vitrine à trophées des deux finalistes 2019 est donc bien vide, quand l’on compare avec l’Égypte (7 victoires), le Cameroun (5 victoires), le Ghana (4 victoires) ou le Nigeria (3 victoires). Mais au-delà du palmarès, nous avons observé à la loupe les caractéristiques des finalistes depuis 1990, date du succès de l’Algérie dans la compétition, pour essayer de cerner à l’avance les profils du vainqueur et du perdant qui se présenteront le 19 juillet : classique ou atypique, attendu ou surprenant…

Des premières heureuses

D’abord, il faut savoir que les vainqueurs de la CAN depuis 1990 connaissent des taux de réussite élevés en finale. Seuls la Zambie, la Tunisie et le Nigeria ont perdu une finale avant d’en remporter une dans cette période. Le Sénégal d’Aliou Cissé peut donc espérer ne pas devenir le seul pays depuis 1990 à perdre deux finales avant de remporter le gros lot. à lire

Plus généralement, les huit vainqueurs des 15 dernières CAN présentent généralement un ratio supérieur ou égal à 50% entre le nombre de victoires en finale et celui des défaites depuis 1990. Aucune équipe n’a connu plus de défaites que de victoires lors des finales disputées. L’Egypte détient le record avec quatre finales gagnées pour une seule perdue depuis 29 ans.

Source: Jeune Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.