Finances, Coopération et Affaires Etrangères : un désordre pour sauver un ménage reconquis

Alpha Condé a fait venir trois dames dans son gouvernement dont son ex-épouse devenue super ministre. Ces trois dames sont Malado Kaba aux Finances, Makalé Camara aux Affaires étrangères et Mama Kanny Diallo à la Coopération internationale. Ces amazones risquent de se crêper les chignons, suite à un désordre crée et voulu par Alpha Condé. La nouvelle épouse a fini par tout ratisser. Tout dépouiller. Elle a grignoté tant aux Finances qu’aux Affaires étrangères. L’arbitre triche et fait semblant ne rien comprendre.

Makalé Camara, 59 ans bien connue des Guinéens pour avoir occupé de hautes fonctions sous le régime de feu le général Lansana Conté (au pouvoir de 1984 à 2008), notamment comme ministre de l’Agriculture, puis ambassadeur au Sénégal et en France est à l’étroit. Même incongruité pour Malado, 44 ans. Mama Kanny, 63 ans a tout pris, sinon presque. Toutes les trois ont quand même un dénominateur commun : pétries d’expérience et formées à l’étranger et d’y avoir été employés. L’avare de la Coopération est spécialiste du développement, ayant carrière au sein de plusieurs grandes institutions internationales.

Malado Kaba a 18 ans d’expérience professionnelle au sein d’institutions et d’organisations internationales de référence, elle est une experte en macro-économie et en finances publiques, ainsi qu’une administratrice de projets confirmée, notamment dans la mise en œuvre de programme de réformes du secteur public. Cette riche expérience risque d’être foulée au sol, puis cédé au découragement. Alpha s’en fout. Il se complait dans les intrigues et les polémiques. Mais, c’est aussi l’autre manière pour lui de caresser sa douce moitié et lui étendre des prérogatives.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.