FNDC : vers une mutation plus pérenne !

Le FNDC est actuellement en pleine propension. Ses représentants sont reçus par la CEDEAO, par l’Union africaine, par d’autres personnalités politiques.La démarche fait jaser certains, mais, Koundouno et Cie n’en ont cure. D’ailleurs, aujourd’hui, un membre du FNDC, en l’occurrence Etienne Soropogui, le président du mouvement ‘’Nos Valeurs Communes’’.

Extrait : « Je demande à la société civile guinéenne, notamment le FNDC de travailler à mettre en place un puissant consortium d’observation et de labellisation des étapes clés du processus électoral. Ce consortium doit inclure outre les organisations locales de la société civile guinéenne reconnues pour leur sérieux et leurs indépendance, toutes les ONG et institutions internationales traditionnellement impliquées dans les élections et reconnues pour leurs expériences sur le terrain. »

Et l’ancien prisonnier personnel d’Alpha Condé d’ajouter :« Ce consortium doit avoir une parfaite couverture nationale, s’organiser à être présent dans tous les bureaux de vote. Le consortium devra être outillé de moyens de communication de dernière génération (caméra, appareil Android Etc..) pour assurer la traçabilité en temps réel de l’ensemble des opérations électorales, de l’enregistrement des électeurs aux dépouillement dans les bureaux de vote avec une possibilité de faire un décompte parallèle pour que sur la base d’éléments factuels et mesurables, il soit possible de questionner l’intégrité et la sincérité des chiffres de l’organe de gestion », explique le leader politique dans cet entretien accordé à Mosaïque Guinée.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.