Fodé Oussou aux frustrés du RPG : «la porte de l’UFDG est grandement ouverte, venez ! »

L’opposition veut profiter de la crise qui mine le parti au pouvoir pour récupérer certains militants frustrés du régime. C’est en tout cas la démarche entreprise par l’UFDG, la principale formation politique de l’opposition guinéenne.

Au cours de l’Assemblée générale du samedi 11 juin, Fodé Oussou Fofana, Vice-président de l’UFDG qui a présidé la réunion hebdomadaire du parti,  a tendu une main aux frustrés du RPG.

‘’Les militants du Rpg Arc-en-ciel qui restent avec Alpha Condé, le jour où Elhadj Cellou sera président de la Guinée, je vous rassure qu’ils seront traités comme des guinéens, il n’y aura aucune différence. Voilà pourquoi nous nous battons’’, a tenté de rassurer le vice-président de l’UFDG.

Et le Président du Groupe parlementaire les Libéraux Démocrates de poursuivre :

‘’A tous ceux qui veulent changer la Guinée et qui pensent que la solution c’est Elhadj Cellou, la porte de l’UFDG est grandement ouverte, venez ! On va se mettre ensemble pour une Guinée unie, prospère et réconciliée. Une Guinée où on ne parlera pas d’ethnie’’, a-t-il poursuivi.

Et Fodé Oussou d’ajouter : ‘’Militants du Rpg Arc-en-ciel de la Casse, de Mafanco, de Siguiri, de Kankan, de Kouroussa, vous avez choisi un homme, vous avez vu qu’il n’est pas capable de sortir de la Guinée de la misère, il n’y a pas de honte en ça. Comme il ne peut pas, joignez-vous à nous’’, a lancé le Vice-président de l’UFDG.

Et pour conclure, Fodé Oussou tente de rassurer les RPGistes frustrés:

‘’Chez nous, il n’y a pas de rancune, cette maison est ouverte. Même nos pires ennemis, s’ils viennent ici, la porte leur est grandement ouverte. Qui que tu sois, si tu reconnais que tu as fait l’erreur, tu reviens à l’UFDG, nous allons t’accueillir. Parce que l’UFDG est un parti national, pas simplement dans le discours, mais par notre comportement de tous les jours’’, a-t-il conclu.

Mariam Diallo, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.