LE FOLKLORE DANS UN ÉTAT EN FAILLITE 

Cet article m’a été inspiré par les derniers événements de notre pays et les actes posés par le Président de notre pays qui est en fait un solitaire au sommet d’une pyramide qui tient lieu de présidence de la Guinée. Mais en fait c’est un centre d’affaires et de magouilles de tous genres

  1. Je viens de suivre une audience accordée à une délégation singapourienne qui propose de former les « cadres guinéens en technique managériales  » sans préciser les cadres concernés car en Guinée tout le monde est cadre. Le plus curieux c’est que cette délégation a été reçue par le Président en solo sans la présence (apparente en tout cas) d’un membre d’une quelconque structure étatique de formation ou même d’un seul larbin parmi tous ceux qui meublent et encombrent le professeur Président qui est celui qui a le plus besoin d’être formé en Guinée. Pas seulement en techniques managériales mais aussi et surtout en construction de phrases, en prononciation de mots, et en notions élémentaires de gestion administrative.
  2. Alpha condé qui est arrivé au pouvoir sans y être préparé, exerce sa fonction à la hussarde, au hasard de ses humeurs et à l’à peu près sans savoir au fonds le rôle, et la tenue d’un chef d’Etat. Les dernières nominations ou rappel au gouvernement de ministres dont l’incompétence le dispute à l’inconscience sur le rôle, la mission d’un ministre, sont la preuve de la morgue et du mépris d’Alpha condé pour les guinéens. Il s’autorise tous les fantasmes, toutes les attitudes sans risque de réaction quelconque car il est convaincu d’avoir domestiqué les uns et corrompus les autres pour neutraliser tout obstacle à ses rêves césariens de voir brûler le pays.
  3. Pendant que des populations sont sinistrées et éprouvées par des éboulements dont seul l’Etat ou ce qu’il en est ,est responsable, Alpha CONDE s’envole pour son pays le Burkina pour assister aux funérailles du Président de l’assemblée nationale de ce pays, alors que il était plus digne de se faire  représenter par le Président du parlement guinéen ,pour respecter le parallélisme des formes d’une part et de l’autre, partager la douleur de notre peuple meurtri par la misère et les catastrophes  qui s’abattent sur les populations laissées pour compte. Et comme pour ridiculiser sa désormais ex ministre des affaires étrangères, il est flanqué dans ses déplacements de son ministre d’Etat délégué aux condoléances et aux morbidités par ailleurs nouvel époux de son ex ministre débarquée de façons cavalière et indélicate pour une cheffe de la diplomatie. En réalité Alpha condé manque de culture et d’éducation en matière de gouvernance ou tout simplement de gestions dans le sens le plus élémentaire du terme gestion.

En réalité et pour résumer, Alpha condé est un incompétent doublé d’homme bourré de complexes et de suffisances. Et les guinéens en payent le lourd tribut.

Coluche disait :« Ce sont les métiers dits sales comme éboueurs ou égoutiers qui contribuent le plus à la propreté. Et paradoxalement, ce sont dans les professions de prestiges comme politiques, financiers, haut-responsables, qu’on trouve le plus d’ordures  » 

La Guinée, avec Alpha CONDÉ, ce sont les ordures qui sont les plus visibles. Il vous suffit d’aller à Conakry pour s’en rendre compte.

  • Seuls un dégagement et un renvoie d’Alpha et de sa clique peuvent sauver la Guinée ou ce qui en reste

BC TAMBOURA

Envoyé de mon iPad

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.