Foniké Mengué après sa condamnation : « Je continue la lutte contre le 3ème mandat… »

Comme annoncé précédemment, Oumar Sylla, alias Foniké Mengué a été condamné à 11 mois de prison ferme.

Après le verdict, l’activiste de la Société civile, qui avait interpellé en novembre 2020, dit vouloir continuer la lutte contre le 3ème mandat. Il estime que la sentence prononcée n’est pas celle de la juge mais d’Alpha Condé :

« Je continue la lutte contre le troisième mandat de M. Alpha Condé, celui qui a rendu ce verdict, celui qui a rendu cette sentence. M. Alpha Condé a détruit la justice guinéenne. Vous allez constater que ce n’est pas la dame qui a rendu cette décision. », a laissé entendre le responsable de la mobilisation du FNDC.

Dans une déclaration, le réseau AFRIKKI, plateforme africaine dédiée à la renaissance et à la solidarité entre les mouvements sociaux africains et de la diaspora a apporté son soutien à l’ensemble des activistes guinéens, particulièrement aux leaders de la coordination nationale du FNDC : Oumar SYLLA, Sékou KOUNDOUNO et Ibrahima DIALLO.

Par la même occasion, le réseau AFRIKKI exige de monsieur Alpha Condé à se soumettre aux principes de l’état de droit et l’arrêt des persécutions contre les opposants à son troisième mandat par l’instrumentalisation de la police et de la justice. Le réseau encourage les institutions internationales de défense de droit de l’homme à suivre de près la situation chaotique en Guinée.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.