Foniké Mengué enfin hospitalisé à Ignace Deen

Le responsable de la mobilisation du FNDC qui souffre depuis quelques jours d’un problème cardiaque vient d’être hospitalisé à l’hôpital national Ignace Deen.

« Au regard de l’état très critique de la santé de Foniké Menguè, il a été, finalement, hospitalisé après la menace du médecin cardiologue », a confié un proche de l’activiste de la Société civile.

Quelques jours, auparavant, Oumar Sylla, alias Foniké Mengué avait été évacué au service cardiologie de l’hôpital Ignace Deen, avant de retourner en prison.

S’exprimant sur son état de santé, le ministre de la Justice Mory Doumbouya avait laissé entendre qu’il ne revient pas à un détenu ou à ses proches d’exiger son hospitalisation : « Nos services sont suffisamment préparés en matière de prise en charge de détenus malades. Il n’appartient pas à un détenu ou à ses proches d’exiger son hospitalisation», a laissé entendre lundi le Garde des Sceaux guinéen sur RFI.

Vingt quatre heures après, Oumar Sylla a été ramené à l’hôpital pour son hospitalisation au service cardiologie du CHU Ignace Deen, après ‘’instance de son médecin traitant’’, apprend-on.

Face à al dégradation de l’état de santé des certains détenus politiques, Kaly Diallo, de la “Baïonnette Intelligente” invite l’Etat à améliorer les conditions de détention des prévenus :

« Les conditions de détention sont extrêmement difficiles, elles ne répondent pas aux normes. D’abord, il y a la problématique de surpeuplement carcéral. C’est une maison d’arrêt qui a été construite pour une capacité de 300 à 400 détenus environ, aujourd’hui nous sommes à plus de 1000. Le deuxième aspect, ce que l’infirmerie de la maison centrale souffre de capacités humaines par rapport à toutes les maladies que les détenus pourraient contracter, mais aussi et surtout le manque d’approvisionnement de produits en quantité et en qualité. Les multitudes évacuations des détenus prouvent à suffisance qu’il n’y a pas de soins de santé appropriés, au niveau de cette infirmerie. » déplore l’activiste des droits de l’homme qui interpelle l’Etat.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.