Football-Guinée: Amara Traoré et le Soumba FC vers le divorce

Rien ne va plus au Soumba Football Club. L’équipe est sans son entraîneur depuis trois journées et voit un flou artistique régné sur la situation du coach sénégalais. Entre annonce de limogeage et démission, l’opinion a du mal à être fixée. Eclairage.

Après le Horoya AC et l’AS Kaloum, Amara Traoré s’est retrouvé sur le banc du Soumba FC, un autre club de ligue 1, au début de l’année. Sept mois après son arrivée, la direction du club de Dubréka semble décider à mettre fin à l’aventure du coach sénégalais. Si on en croit aux propos d’Ousmane Kaba, secrétaire général du club. « Il était sur sanction. Et après la sanction il devait reprendre pour préparer le match contre Satellite (…) Le match contre le Satellite, il n’était pas venu. Le président m’a dit de l’enlever et je l’ai enlevé tout simplement. (…) Il n’est plus l’entraîneur de Soumba FC » annonce-t-il à notre rédaction.

Nous avons essayé de recouper cette information au près du président Ben Geloune qui n’a malheureusement pas répondu à nos multiples tentatives de le joindre. Le secrétaire général du club n’a également pas été en mesure de nous fournir la note de service limogeant l’ancien sélectionneur des lions de la teranga. Pourtant, Ousmane Kaba, soutient que la décision a été prise à l’issue d’une réunion d’urgence du bureau exécutif.

Une chose est certaine, les deux parties sont plus proche du divorce que de la continuité. Contacté par notre rédaction, Amara Traoré explique qu’il a décidé de mettre fin à ses activités depuis son retour de Labé après la 12ème journée de ligue 1 qui à l’issue de laquelle il avait d’ailleurs été suspendu par la ligue, « J’ai cessé toute activité avec Soumba depuis le match contre le Fello Star. Quand le secrétaire général est parti à la ligue pour me faire suspendre. (…) Je ne peux pas travailler dans un club où le secrétaire général, au lieu de défendre l’entraîneur, va pour qu’on suspende son entraîneur. Depuis que j’ai appris que c’est lui qui est allé à la ligue pour me faire suspendre, j’ai dis au téléphone au président que je ne peux pas travailler avec lui. Il (Ndlr, le secrétaire général) ne peut plus être mon interlocuteur. Je l’attends pour présenter ma démission.  Pour des raisons techniques, depuis le match contre le Fello Star, je ne suis plus parti à Soumba, je n’ai pas fait un entraînement. Je n’ai pas fait un match. Donc, ça fait trois matchs que je ne suis plus sur le banc de Soumba »

Toutefois, Amara Traoré estime qu’il ne peut en aucun cas être limogé. Selon, il n’ya aucun contrat le liant au club de Dubreka. « Il n’y aucune obligation contractuelle qui me lie avec Soumba. Il n’y a pas de contrat qui nous lie donc il ne peut pas y avoir de limogeage. J’étais là pour aider Soumba et le président qui est mon ami » révèle-t-il.

Dans cette passe d’armes par médias interposés entre le secrétaire général de Soumba et son entraîneur, il ne reste plus que l’intervention du président Ben Geloune pour trancher et mettre fin à cette situation inconfortable.

http://senego.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.