Des formations politiques retournent à l’UFDG : Dalein, sauvé !

On peut estimer que Dalein Diallo a sauvé en partie son honneur et sa personnalité. Au moment même Sylla, Mouctar et Telliano cherchent à allonger la liste des membres du FAD, Faya et les autres rencontrent Dalein Diallo.

Si le premier parle de consultation, les autres retournent tout bonnement aux premières amours : l’UFDG. L’initiative est sans équivoque et est saluée par le chef de file de l’opposition, lequel estime que « ce n’est pas le moment de fuir. »

En cause :« Ils ont participé à la construction de la démocratie dans notre pays. Ils ont risqué souvent leurs vies dans les manifestations. Certains de leurs camarades sont morts au moment où toute la Guinée prend conscience de la crédibilité de l’UFDG et de la noblesse de notre combat. » Et pour cela, « Je leur souhaite la bienvenue, il faut beaucoup de courage. Je tiens à les féliciter, revenir à leur cour, il n’y a plus de fuite en avant. On va continuer la lutte pour que notre pays soit régi par les lois, la vérité, les bonnes pratiques telles que définies par la Constitution  et les lois de la République. »

Après tout, se satisfait Dalein Diallo, « L’UFDG est une alternative crédible, prête à diriger ce pays dans le respect des principes et des règlements de l’État de droit et de la démocratie. Nous sommes prêts à diriger ce pays. Notre ambition, c’est de faire ce pays, un État de droit qui va veiller à  la sécurité de tous les fils du pays en respectant leur dignité, leurs droits. L’UFDG en est capable. »

De l’autre côté, le FAD est observé. Certains prédisent une courte durée de vie. Il mourra comme la COEP, la COPAM et les autres. Mais, l’UFDG résistera. On croise les doigts.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.