‘’Fow fii Foutah et Foutah Fi Fow’’ : Un mouvement ‘’dangereux et opportuniste ‘’, selon Chérif Bah

L’ancien ministre des Guinéens de l’Etranger s’insurge contre les propos du Vice-président de l’UFDG, la principale formation politique de l’opposition. Bantama Sow, parce que c’est de lui qu’il s’agit, menace de porter plainte contre Chérif Bah :

« La semaine dernière, Chérif Bah sort à la télévision Evasion pour dire que depuis l’avènement d’Alpha Condé au pouvoir, qu’on a renvoyé plus de 900 peuls de l’administration guinéenne. La déclaration est grave et dangereuse… D’abord nous le condamnons fermement et nous le demandons de faire sa place honnêtement et d’arrêter. Sans quoi, s’il le répète, nous allons le traduire devant la justice, il va justifier et sortir la liste de tous les cadres peuls qu’Alpha Condé a sortis de l’administration », a déclaré Bantama Sow, membre du bureau politique national du parti au pouvoir, lors de l’Assemblée générale hebdomadaire du RPG-Arc-en-ciel, le parti au pouvoir.

Après ces menaces, la réplique ne s’est pas fait attendre. Interrogé sur Bantama Sow, le Vice-président de l’UFDG accuse de son côté le ministre Conseiller à la présidence d’ethniciser le débat politique.

« Je ne connais pas ce jeune homme, mais je le vois à la télévision. C’est tout. Je sais qu’il fait beaucoup de fautes graves et il déclare des choses plus graves. Ce sont eux qui cassent ce pays, l’unité nationale, qui ethnicisent les débats, qui les particularisent, fabriquent des mouvements régionaux, ethniques pour diviser. Ce sont eux qui sont derrière le mouvement ‘’Fouta Fi fow’’ et ‘’Fow Fi Fouta’’, qui est un mouvement dangereux, opportuniste (…) », déplore-t-il.

Plainte contre plainte, Bantama Sow poursuivit par l’UFDG pour diffamation, devrait se présenter au tribunal de Mafanco pour répondre des accusations du principal parti de l’opposition guinéenne. Son procès est fixé au 07 Août prochain.

Mariam Diallo, Kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.