François Hollande à Conakry : Alpha Condé soulagé ?

Selon des sources persistantes proches de la diplomatie guinéenne, François Hollande doit se rendre à Conakry après le XIVe Sommet de l’OIF à Dakar devant se tenir le 29 novembre et qui, en principe connaitra la sortie honorable d’Abdou Diouf, les 79 ans révolus depuis le 7 septembre.

Le président français à Conakry ? Cette visite pourra sans doute soulager son homologue guinéen sans cesse vu comme le visiteur impénitent mais qui ne reçoit pas de grands visiteurs, outre le Roi marocain. On se rappelle, récemment Sydia Touré, vraiment agacé par les voyages onéreux d’Alpha Condé, pendant qu’Ebola tue des Guinéens avait lâché : « Depuis que ce gouvernement a été mis en place, il y a aussi un gouvernement socialiste en France qui est normalement d’obédience RPG. Donc, de l’internationale socialiste. Depuis qu’Hollande est là, je n’ai pas vu un seul chef de service, un directeur, un sous ministre, un secrétaire d’État ou un ministre français, fouler le sol guinéen. En réalité, aucun fonctionnaire français n’a mis les pieds ici depuis qu’Alpha Condé est là Hollande il vient, il se promène dans les pays autour, mais il n’arrive pas à Conakry ».

Comme si cela ne suffisait pas, Sydia Touré, enfonce : « Le voyage du président  Alpha condé (aux USA) est comme une réunion de l’Union africaine.  Tout le monde est invité. On n’a pas élu Alpha Condé pour  aller aux Etats Unis. On l’a élu pour régler les problèmes de la Guinée. » Le président de l’UFR estime que le gouvernement Condé s’est écarté des priorités du moment. « Nous avons tous les jours des

preuves sur l’incapacité de ce gouvernement à pouvoir gérer quoique ce soit. L’incapacité vient du leadership médiocre que nous avons dans notre pays depuis près de quatre ans », tance Sydia Touré au cours de la conférence de presse animée par l’opposition républicaine.

François Hollande à Conakry, chez Alpha Condé, cela donnera de l’eau aux moulins du locataire de Sékhouturéya, confiné depuis peu au pays pour contribuer à lutter contre Ebola.

Jeanne FOFANA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.