G5 Sahel – Antiterrorisme: Les ministres de la culture en conclave à Burkina Faso


Plusieurs pays du Sahel africain dont le Burkina Faso, font face à une recrudescence d’actes terroristes.

Tunis (dpa) – La contribution de la culture à la prévention et à la lutte contre le terrorisme fera l’objet d’une «conférence» des ministres de la culture des cinq pays du sahel africain (G5 Sahel), prévue du 15 au 17 janvier 2020, à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso. Initiée par le secrétariat permanent du «G5 Sahel» et le ministère burkinabè de la culture, cette conférence est cofinancée par le «PNUD» et «l’Union économique et monétaire ouest africaine» (UEMOA), a rapporté l’Agence d’information burkinabè (AIB).

Elle devrait aboutir à la «déclaration de Ouagadougou en vue de la prise en compte du secteur de la Culture dans la lutte contre l’extrémisme violent», a annoncé Abdoul Karim Sango, ministre burkinabè de la culture, des arts et du tourisme. «Dans le cadre du renforcement de la résilience des populations, la culture, loin du folklore, a bel et bien un rôle à jouer», a-t-il déclaré, cité par l’AIB.

«Les experts des cinq pays du G5 Sahel vont travailler à l’identification des axes stratégiques de la culture comme moyen de résilience et à l’élaboration d’une feuille de route commune à caractère national et transnational», a-t-on précisé. Depuis 2015, plusieurs pays du Sahel africain dont le Burkina Faso, font face à une recrudescence d’actes terroristes menés par des groupes liés à «Al Qaeda» et «l’État islamique».

Keywords: Terrorisme Antiterrorisme Culture PNUD UEMOA G5 Sahel Prévention

Source: https://www.dpa-news.de/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.