Gaoual après le PM3, vu par Bah Oury : tantôt souple, tantôt rigide !

Bah Oury n’avait pas l’air de vouloir commenter les ennuis judiciaires d’Ousmane Gaoual Diallo. Mais, après réflexion mais surtout les sorties rigides du député à son endroit – ils étaient pourtant amis ou proches -, suite à la cause de son exclusion, Bah Oury le fait payer à Ousmane Gaoual Diallo.

Pour l’exclu de l’UFDG « Il y a des personnes qui ne sont pas à tous points de vue, des exemples pour l’UFDG. Ils n’ont pas une attitude exemplaire, ils ternissent par leurs agissements et par leurs faits l’UFDG, ses valeurs et son image tant sur le plan national que sur le plan international. » C’est pourquoi, s’agissant d’un possible soutien au député devant aller devant les juges le 10 août, Bah Oury est vraiment formel :« Pour rien au monde je ne serai là-bas. »

Tantôt souple, tantôt rigide, mais Bah Oury estime qu’un élu « doit être exemplaire à tous points de vue. Celui qui a la parole publique doit mesurer sa parole et connaitre la portée de ce qu’il peut dire. S’il va au-delà du tolérable, c’est à lui de répondre devant la justice ».

Ousmane Gaoual appréciera…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.