Le général Konaté à Paris

Qui disait que l’ancien président de la transition, le général Sékouba Konaté, était en route pour Brazzavile, capitale économique et administrative du Congo, située sur les rives du fleuve Congo? Le général Sékouba Konaté a posé ses valises, depuis une dizaine de jours, en région parisienne.

Grand admirateur du stratège militaire Chinois du 4 eme siècle avant Jesus-Christ, le général Sun Zi, et infatigable lecteur de  » l’Art de la Guerre », l’ancien maître de Conakry profite tranquillement et séreinement de sa famille dans le nord de Paris, en France. « J’ai épousé ma femme quand je n’avais rien« , rappelle avec fierté l’homme au physique imposant et au calme olympien,faisant ainsi alllusion à la très discrète ancienne première dame de la république, Hadja Aïssatou Bah Konaté, peu connue du grand public en raison de son humilité et de sa modestie.

«  Je suis un homme patient et croyant« , renchérit, à nouvelledeguinee.com, celui qui a préféré, en 2010, abandonner le pouvoir, les honneurs et les privilèges, pour donner de la démocratie aux populations guinéennes, martyrisées par plusieurs décennies de dictature et de tyrannie.

Ancien numéro 3 du Conseil National pour la Démocratie et le Développement, puis président de la transition en 2010, le général Sékouba Konaté a consacré exclusivement sa carrière militaire à défendre le Rouge, Jaune Vert au Libéria, en Sierra-Léone, et plus récemment, en Guinée Forestière, cible d’une attaque rebelle de grande envergure. N’eût été la bravoure, l’héroisme et le professionnalisme du général  » El Tigre », les rebelles auraient eu de fortes chances de marcher sur Conakry.

Nous y reviendrons!

http://nouvelledeguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.