Gestion des déchets solides : ça patine !

On ne sait plus comment les déchets solides de Conakry vont être contenus. Trop de discours, trop de mutation, trop d’atermoiement mais surtout d’approximation ou d’amateurisme notamment du gouvernement. Génie militaire, Gouvernorat et enfin département. Tout et n’importe quoi dans la gestion de ces déchets.

C’est ainsi que Boureima Condé a fait récemment – encore une fois – relative au processus de professionnalisation de la gestion des déchets solides dans la Ville de Conakry.

Pour le ministre, la volonté du gouvernement est d’assainir la ville de Conakry. C’est dans ce cadre qu’il a été mis en place un Comité Interministériel chargé de suivre le processus et un Secrétariat Technique pour la professionnalisation de la gestion des déchets solides. Cette structure a été mise sur place depuis de longs mois. Avant même que la confusion ne se crée au niveau de la gestion des ordures de la capitale.

Selon Boureima Condé, les termes de référence et la démarche méthodologique devant conduire aux choix d’une entreprise professionnelle pour la gestion durable des déchets solides seront élaborés par le Comité avec l’appui des partenaires. Et c’est maintenant que toute la machine semble être mise en branle, alors que nous sommes de plain-pied dans l’hivernage. La période des inondations, des caniveaux bouchés, etc. Il reste que jusqu’à présent, le processus d’appel d’offres pour le choix d’un partenaire n’est pas encore enclenché.

Une réelle navigation à vue.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.