Gestion informatique des examens nationaux : K au carré à l’épreuve

Ibrahima Kalil Konaté se penche déjà sur la modernisation du système informatique des examens nationaux. K au carré rappelle que l’objectif de sa communication de ce jeudi, est de faire l’état des lieux de la gestion informatique des examens nationaux et proposer des pistes de solutions pour améliorer le fonctionnement général des examens nationaux du Service des Examens, Contrôle Scolaire et Orientation (SNESCO) afin de hisser sa performance au niveau des autres services examens de la sous-région.

Déjà, le SNESCO est notamment confronté aux difficultés suivantes : l’insuffisance du réseau; la faiblesse des bases de données; la difficulté de partage des dossiers ; la faiblesse du serveur et l’absence de connexion à Internet ; la faible capacité de maîtrise du logiciel par les utilisateurs ; le manque d’équipements.

De l’avis du ministre, la modernisation permettra alors d’avoir de bons résultats, notamment : la sécurisation des examens, l’obtention des diplômes fiables, l’uniformisation de la gestion des Lycées par la «biométrisation» des élèves, le meilleur pilotage, l’impression automatisée des notes, listes et autres documents, la mise en confiance des universités vis-à-vis des nouveaux bacheliers.

Lors du dernier Conseil des ministres, il a été demandé notamment à K au carré de s’assurer de la disponibilité des ressources humaines requises pour mettre en application le projet. Invite lui a été également faite de faire des communications séparées l’une sur la modernisation du système informatique des examens nationaux et l’autre sur la sécurisation des diplômes. Dieu merci, il n’y aura pas de chiffres à lire…

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.