Gouvernance dans les airs : Ousmane Bangoura dénonce…

Les voyages répétitifs et sans retombées réelles pour la population et le pays qu’effectue à tout-va Alpha Condé continue d’agacer la classe politique. Après l’UFR de Sydia Touré, à travers son président du parti, le porte-parole du parti ; après l’UFDG, à travers toutes les ‘’grandes gueules’’ ; après certains frustrés du parti au pouvoir, etc. bref, les Guinéens sont fatigués de voir tous les jours leur président s’envoler pour d’autres cieux, alors que la gouvernance qu’il a mise en place ne profite qu’aux vautours protégés.

Jeudi dernier, c’est Ousmane Bangoura, ancien Préfet et membre de l’UFDG qui était monté au créneau pour dénoncer la boulimie des voyages intempestifs d’Alpha Condé. Pour lui, ce sont des voyages qui apportent peu ou pas du tout des retombées profitables aux Guinéens. « Il n’a confiance en personne et il concentre tout à son niveau », regrette-t-il. Il y a quelques jours, nous dénoncions aussi cet état de fait.

En effet, le président Alpha Condé, à la case départ de ses promesses électorales, ne sait plus jauger les priorités et urgences du pays. Il ne pratique jamais les routes cabossées de son pays. Il préfère son hélico pour échapper aux trous béants des artères de la capitale. Sauf pour venir s’embarquer à l’aéroport, en privant des milliers d’usagers de liberté de circuler et ce pendant des heures. Les Guinéens sont en insécurité. Kabelé dit qu’il n’a pas les moyens. Général Baldé déclare la même chose. Au niveau de l’Armée, on préfère se partager le budget et se nettoyer la bouche sans piper mot.

Plus rien ne va et les Guinéens sont de plus en plus habités par un risque du chaos.

Malmené de part et d’autre, le RPG tente de rassurer : « Certaines personnes pensent que le chef de l’État voyage pour voyager seulement, elles ne mesurent même pas la portée politique, économique et diplomatique qui est liée aux voyages du président de la République. » Mais les Guinéens ne sont plus dupes !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.