Gouvernance : Alpha Condé peine à rassembler…

Une dure carapace d’opposant couvre Alpha Condé. Après un premier mandat du reste poussif qui constituait tout de même un test pour lui à pouvoir rassembler tous les Guinéens à quelque bord qu’ils soient l’actuel président de la République peine à se muer en rassembleur. Il peine à incarner le statut du chef de l’Etat, président de tous les Guinéens.

On l’a vu et compris à nos dépens, alors qu’il s’adressait à la population de la savane, transportées par bus et par taxi motos au stade Mbaloumady Diakité. Dès l’entame de son discours, Alpha Condé parle de « démonstration qui dépasse tout entendement. » Il insinue des piques à l’endroit des opposants. Jusque-là, c’est peu audible, mais, connaissant l’homme et ses dérives, il s’est pas résigné de se limiter à cela. Il enchaîne et patatras rapportent vision Guinée : « Ceux qui s’agitent à Conakry, vous leur avez donné une réponse cinglante. Vous leur avez montré où était la Haute Guinée, où elle est aujourd’hui et où sera demain. »

Avait-il vraiment besoin de faire de telles déclarations ? Pourquoi pas ironise un confrère qui ajoute que dès l’instant qu’Alpha Condé a été surpris de la mobilisation, il y avait de quoi lancer des invectives, « une façon pour lui de tenter de revenir dans les cœurs des siens », insultés et honnis récemment, parce qu’étant tous des malhonnêtes.

Avec une telle posture, Alpha Condé ne saura jamais rassembler. Et c’est dans ce contexte qu’il rêve secrètement d’un 3è mandat synonyme d’anti démocratie. Mais, il n’en a cure, il prépare assidûment son aventure. Peut-être, ses bagage avec.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.