Gouvernance bancale : vers un remaniement ministériel ?

Le gouvernement d’Alpha Condé éternue. Certains maillons de la chaîne ne tournent pas en plein régime faute de solidité. Un remaniement ne serait-ce que partiel s’impose afin de mieux huiler la machine Youla.

Des départements ministériels et d’autres peinent toujours à prendre leurs marques. Pour justifier le camouflet patent, on évoque des problèmes de budget alloué non débloqué. Seulement, aucun projet et programme ne sont visibles. En parcourant des ministères comme ceux du Tourisme de Thierno Ousmane Diallo de l’UPR, des Travaux publics d’Oumou Camara, de la Communication de Rachid N’diaye, de la Protection civile de Kabélé Camara, etc. on est tout de suite frappé par l’immobilisme et le pilotage à vue. A l’image même du premier responsable du pays qui est toujours entre deux avions sans retombées réelles pour la Guinée, classée 163è sur 190 au dernier classement Doing business.

Alpha Condé dénonce ses ministres mais ne les limoge point. Il opte pour la langue de bois et la complaisance à outrance. Et pourtant ce remaniement devrait intervenir avant la fin d’année ou au plus tard, en début d’année : dégommer les tocards et remplacez-les par d’autres sans coloration politique, ethnique ou tribale.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.