Gouvernance de Condé : le sage présage de Bah Oury !

« Alpha Condé ne partage pas le pouvoir. Il en a une conception totalitaire et hyper-possessive et il ne recule devant rien pour assouvir son ambition despotique. Tant pis pour ceux qui se laisseront entraîner dans son sillage. »

Ce sage présage de Bah Oury, produit il y a quelques mois, avant le rapprochement aux allures de compromission peut être remis au goût du jour, parce que toujours d’actualité. Ce, au regard du désordre politique dans lequel est coincé le RPG et son président. En faisant une telle déclaration, Bah Oury n’aurait certainement jamais imaginé un possible rapprochement entre lui et Alpha Condé dont la hantise est tout simplement de désintégrer l’UFDG. Pourtant, il avait prédit un autre acte d’Alpha Condé consistant à « dépeupler les rangs de l’UFR et réduire ainsi politiquement Sidya Touré. Pour cela, chouchouter dans un premier temps certains de leurs responsables en leur miroitant une possible participation au gouvernement ne coûte pas grand-chose aux stratèges du régime. » C’est ce qui fut fait avec la nomination de Mohamed Tall à l’Elevage et Sydia Touré comme Haut représentant.

Au niveau de sa communauté – Malinké – Bah Oury parle de manipulation que devait orchestrer Alpha Condé. Pour Bah Oury, le discours de Koro Alpha distille un langage de peur « votre sécurité collective dépend de mon maintien au pouvoir, sinon attendez-vous à pire qu’en juillet 1985 ». Aujourd’hui, Bah Oury, lui-même est pris dans l’engrenage. Et comme lui-même a dit : « Tant pis pour ceux qui se laisseront entraîner dans son sillage. » Et donc, pour lui-même, sage prédicateur.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.