Grève de l’UGTG: Saïd Fofana met le feu sous la cendre

In extremis, le nouveau Médiateur de la République, au pas de charge a réussi à mettre le feu sous la cendre avec cette autre centrale syndicale – l’UGTG, réclamant plus de gestion seine des évacuations sanitaires, des accidents de travail, etc.

 Saïd Fofana a ainsi réussi à décrocher un court moratoire avec les syndicalistes, le temps pour lui d’éteindre le feu avec le SLECG, ou du moins, à trouver là aussi un semblant de consensus. L’UGTG a transmis au Médiateur de la République la plateforme revendicative en vue d’un échange avec les autorités, en l’occurrence le président de la République. Selon Aboubacar Sidiki Mara, le secrétaire général adjoint de l’UGTG,  rapporté par des confrères, il a été demandé à sa centrale de temporiser « jusqu’à ce que le Médiateur appelle le président de la République. La suite dépendra de ce que le médiateur va nous dire, parce que si nous n’avons pas de suite favorable, je pense que le Médiateur ne sera pas déçu en nous voyant passer à l’action. »

L’UGTG fonde beaucoup d’espoir sur la foi de l’ex imam de la Primature :« Nous savons que c’est un homme de bonne foi qui veut que tout se règle dans ce pays par la voie du dialogue.Mais tous les Guinéens ne s’inscrivent pas dans cette logique. Donc, nous l’attendons, nous lui avons promis que nous n’allons jamais entreprendre quelque chose jusqu’à ce qu’il nous rappelle. Mais nous voulons vraiment que nous soyons rappelés rapidement, parce que les autres structures à l’intérieur attendent des instructions. »

En mettant ainsi le feu sous la cendre, le Médiateur de la République sait pertinemment que cela ne va pas durer. L’impatience étant le propre du Guinéen, au moment même où on voit des milliards GNF dilapidés entre amis, copains et coquins, alors que la moindre amélioration sociale demandée est prise comme un jeu politique édictée par l’opposition. Ce qui est absolument faux. Mais, c’est une façon pour le gouvernement de faire diversion.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.