Grève des enseignants: Des acteurs de la Société civile dans la rue

Alors que la grève des enseignants déclenchée par le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) version Aboubacar Soumah, entre dans sa troisième semaine, des activistes de la Société civile entrent dans la danse.

Lundi matin, le collectif ‘’Mobilisation Citoyenne pour Sauver l’école Guinéenne’’, était dans la rue pour dénoncer l’indifférence du gouvernement dans la crise qui secoue le secteur de l’éducation nationale.

Munis de placardes sur lesquelles on pouvait lire : « Pour sauver l’école guinéenne, gouvernement et syndicat, dialoguez », ces activistes de la Société civile appellent les deux parties à trouver une issue à la crise qui secoue le secteur de l’éducation nationale.

Mais la marche a été aussitôt stoppée par un important dispositif de sécurité.

Aux dernières nouvelles, on apprend qu’une quinzaine de personnes ont été arrêtées, avant d’être libérées 30 minutes suite à l’intervention du commissaire Boubacar Kassé, porte-parole de la police.

Nous y reviendrons

Abdoul Wahab Barry, Kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.