Guinée : Augmentation du prix du carburant à la pompe


Le prix des produits pétroliers ont connu une augmentation du prix à la pompe à compter de ce 1er Août 2019.

Dans un communiqué conjoint signé du budget et de l’économie, le prix à la pompe de l’essence, du gasoil et du pétrole est fixé à 10.000 francs guinéens, soit une augmentation de 500 francs guinéens. Cette mesure entre en vigueur dès ce mercredi 31 juillet à 00 heure sur toute l’étendue du territoire guinéen.

Sur les raisons de cette augmentation, le ministre des Hydrocarbures apporte quelques précisions :

« À chaque fois que le coût augmente à l’international, naturellement cela se répercute en Guinée. Les raisons sont les crises que vous connaissez, la crise iranienne, libyenne et vénézuélienne. Normalement la Gouvernement guinéen à l’image des pays voisins comme la Côte d’Ivoire, le Mali Sénégal, aurait pu augmenter depuis le mois de mai », se justifie Zakaria Koulibay.  Aoutant que : « Le prix du baril va aujourd’hui de 63 à 66 dollars. C’est une tendance qui est haussière. Ça peut aller au-delà ».

Du côté de la population, on n’entend pas de cette oreille. De nombreux citoyens interrogés sur ces nouveaux tarifs des produits pétroliers, estiment que le gouvernement a juste voulu remettre les 500 FG qu’il avait enlevés lorsque le prix du baril a baissé sur le plan international.

On se souvient, à l’époque, l’opinion publique avait jugé insignifiant cette réduction.

A rappeler que cette augmentation du prix du carburant ne devrait pas entrainer l’augmentation du prix de transport.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.