Guinée : le dialogue politique s’ouvre ce jeudi à Conakry

Depuis la rencontre entre le président de la République Alpha Condé et le chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo, la tension politique semble s’être considérablement dissipée. Le dialogue politique censé mettre fin à la divergence entre acteurs s’ouvrira ce jeudi 22 septembre à Conakry. Une nouvelle que saluent de nombreux observateurs.

Du côté de l’opposition, une plénière regroupant les principaux leaders a été tenue pour discuter de la ligne à adopter pendant le déroulement des négociations. Mais contrairement aux récents dialogues, celui-ci ne sera pas conduit par le ministre de la Justice Me Cheick Sacko accusé de partialité par les opposants.

Le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, Khalifa Gassama Diaby souhaite que le dialogue réussisse «pour que nous soyons dans une situation où c’est le droit, la loi, qui s’impose et qu’on sorte d’une situation de perpétuel dialogue».

La société civile se réjouit également de l’ouverture du dialogue et exhorte l’implication de tous acteurs concernés pour une réelle décrispation de la situation. «Pour qu’il y ait la pérennisation, il faut non seulement impliquer les plateformes de la société civile, mais aussi les institutions républicaines. Il faut que la CENI soit là, l’Assemblée nationale aussi», propose Salmana Diallo, qui appelle à l’application des accords qui seront issus de ce dialogue.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.