Guinée : La Féguifoot est au bord de l’implosion

 

La crise que traverse l’instance dirigeante du football guinéen a pris une autre ampleur.

Après la suspension du secrétaire général, Ibrahima Blasco Barry par le président Salifou Camara Super V, les frondeurs se radicalisent et passent à la vitesse supérieure.

Vendredi, à l’issue d’une réunion présidée par Amadou Diaby, l’un des vice-présidents de la Fédération Guinéenne de Football, les 11 membres dissidents du bureau exécutif ont décidé de suspendre à leur tour le président Salifou Camara.

’’Le Comité Exécutif, après avoir constaté les violations graves des Statuts, des principes de la CAF et de la FIFA par le Président Salifou CAMARA, a décidé de le suspendre provisoirement de ses fonctions de Président de la Fédération Guinéenne de Football jusqu’à la prochaine Assemblée Générale conformément à l’article 39.1 point w des Statuts relatif aux compétences du Comité Exécutif.’’, pouvait-on lire dans le PV qui a sanctionné ladite réunion.

Et comme si cela ne suffisait pas, les frondeurs convoquent une Assemblée générale  le vendredi 15 Juillet 2O16 à Conakry, conformément à I’article 29 des Statuts.

’’Les Membres du Comité Exécutif, après avoir pris connaissance des demandes des huit (08) Ligues Régionales de Football, des dix (10) Clubs de Ligue 1, des dix (10) Clubs de la Ligue 2 ainsi que soixante quatre (6a) Clubs de Division Nationale, a décidé de la convocation de l’Assemblée Générale Extraordinaire le Vendredi, 15 Juillet 2O16 à Conakry, conformément à I’article 29 et suivants des Statuts de notre association nationale.

La convocation formelle, l’ordre du jour et les autres documents de I’Assemblée Générale Extraordinaire seront envoyés aux membres, trente (30) jours avant la date fixée.’’

La question qu’on se pose aujourd’hui, est de savoir quel sera l’impact de cette crise pour le football guinéen, car si les uns et les autres se radicalisent sur leurs positions qu’on la crise perdure,  un risque de suspension de la Guinée par l’instance dirigeante du football mondial n’est pas à exclure.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.