Guinée : ces fêtes qui perpétuent la défaite

Prompts à saisir la moindre victoire du président Alpha Condé pour en faire une grandiose manifestation, les caciques du RPG/Arc-en-ciel avait appelé à réserver ce jeudi 2 février un accueil chaleureux au chef de l’État guinéen qui rentre d’Addis-Abeba, la capitale éthiopienne qui abrite le siège de l’Union africaine (UA), où il vient d’être élu président en exercice de l’UA pour l’année 2017. Ces genres d’événements sont devenus une source de revenus pour certains « cadres », proches de la mouvance présidentielle.

Ce jeudi donc une partie de Conakry, de l’aéroport international de Gbessia à la Place des martyrs située au cœur de la commune de Kaloum, le long de l’autoroute Fidel Castro, grouillait de militants du parti au pouvoir, vêtus de blanc pour certains. Mais à quel prix? Et qui paie cette facture sans doute salée ? Ce sont là des questions qui dérangent jusqu’au plus haut sommet du RPG/Arc-en-ciel, organisateur de cette énième manifestation qui n’aura quasiment aucune retombée positive sur le quotidien du guinéen lambda, plus que jamais enfermé dans une situation financière lamentable.

Si le parti dirigé par le chef de l’exécutif guinéen préfère entretenir le flou sur les sources de financement de ses activités, certaines sources estiment à plus d’un milliard de francs guinéens le coût de la « réception » d’aujourd’hui, aux origines plus que mystérieuses. Si cette estimation était avérée, ce serait purement et simplement du gaspillage car au même moment les enfants sont en congé forcé jusqu’au 12 février, faute d’enseignants dans les écoles publiques.

Les sujets tels que la santé, l’éducation, le chômage, la pauvreté, les infrastructures routières qui devraient être les principales priorités des gouvernants ne les sont toujours pas. Mais puisque la Guinée est traditionnellement une terre de fête, chaque événement est une occasion à saisir. Le progrès n’est pas un rêve, c’est une réalité !

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.