Guinée : La grève des enseignants vue par le parti présidentiel

La grève des enseignants qui se poursuit en Guinée, s’est invitée samedi à l’assemblée générale du RPG-Arc-en-ciel, le parti au pouvoir.

Par la voix de Lansana Komara, Secrétaire administratif, le parti présidentiel,  demande aux enseignants de privilégier le dialogue et la concertation, et d’éviter de tomber dans « des pièges politiciens ».

« Comme vous le savez, à Conakry comme un peu à l’intérieur du pays se déroule la grève des enseignants et nous sommes tous des parents d’élèves. Par conséquent, le parti RPG Arc-en-ciel a aussi le souci de la formation de nos enfants. Nous ne pouvons pas rester muets devant cette situation pendant qu’une certaine opposition cherche à envenimer et à profiter. C’est pourquoi, la direction nationale du parti invite les vaillants enseignants de Guinée à privilégier le dialogue et la concertation en vue de trouver une issue heureuse dans l’intérêt de l’école guinéenne. La grève est un droit consacré dans notre constitution. Nous souhaitons qu’elle se fasse dans les règles de l’art »,  a-t-il souhaité.

 Face à l’ampleur de la crise qui mine le secteur de l’éducation nationale, le parti au pouvoir craint une récupération politique du mouvement de protestation :

« La direction nationale du parti demande aussi aux enseignants de ne pas surtout tomber dans les pièges de certains politiciens qui cherchent à récupérer cette revendication pour en tirer bénéfice. Comme vous savez bien, ce qu’ils n’ont pas gagné dans les urnes, ils veulent l’avoir dans la rue. Et, nous disons à ces politiciens jamais. Donc, ce temps est révolu et nous sommes à l’air de la démocratie. Le pouvoir du peuple et par le peuple. », Rappelle-t-il.

Toutefois, insiste Lansana Komara, cette revendication en question est purement syndicale. C’est pourquoi, dira-t-il, «  Nous invitons les deux parties à la compréhension et à la concertation et nous sommes sûrs qu’à l’issue de ces concertations, une entente sera trouvée et chacun sera heureux. Notre pays a besoin aujourd’hui de paix et de quiétude pour renforcer les bases d’un développement socio-économique amorcé par le président Alpha Condé et son équipe. C’est le lieu d’inviter les parents d’élèves à plus de compréhension car, le souci du Pr Alpha Condé c’est de faire de l’école guinéenne un modèle dans la sous-région, en Afrique et pourquoi pas dans le monde », a-t-il lancé.

Il reste à voir si cet appel à l’endroit du corps enseignants plus que jamais déterminé à poursuivre le mouvement de protestation, sera entendu pour éviter une récupération politique.

Mariam Diallo, www.kababachir.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.