Guinée – Infrastructure : Un nouveau port sec près de Conakry

La mise en service du port sec de Kagbelen constitue un atout dans l’attractivité de Conakry et la compétitivité de la Guinée.

Tunis (dpa) – Le port sec de Kagbelen, situé dans la commune urbaine de Dubréka, à 35 km de la capitale guinéenne « Conakry » (Ouest) a été officiellement mis en service. Ce port qui s’étend sur une superficie de 30 hectares, dispose d’un espace aménagé de 5 hectares pour une capacité de stockage de 2.000 véhicules. Il accueille en priorité les véhicules en transit pour le Mali, a indiqué le 8 juin 2020, le site « NewAfrican, magazine de l’Afrique ».

D’un coût global de 1,7 million d’euros, l’aménagement et l’équipement de ce port permettent à la Guinée de disposer d’une zone sous-douane connectée au système informatique des Douanes, a-t-on noté. Dotée d’une zone administrative, d’un espace clients et d’un espace de stockage et d’équipements, cette plateforme logistique permet de décongestionner le port de Conakry et d’absorber la croissance des volumes de véhicules importés, a-t-on ajouté.

Cet investissement qui génère 40 emplois directs et plusieurs dizaines d’emplois indirects pour la jeunesse guinéenne, « va permettre une meilleure fluidité des marchandises en vue d’une amélioration de la compétitivité du Port de Conakry », a affirmé Aboubacar Sylla, ministre d’État guinéen aux transports.

Conakry Terminal, filiale de Bolloré Ports, a investi 140,2 millions d’euros dans la modernisation des infrastructures et des systèmes d’information, et le renouvellement du matériel de manutention des navires et des conteneurs, en Guinée, a-t-on rappelé .

Source: https://www.dpa-news.de/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.