La Guinée et l’Égypte entendent renfoncer leur coopération culturelle

La Guinée et l’Égypte entendent renfoncer leurs relations dans le domaine culturel. L’annonce a été faite hier à l’occasion de la visite de l’ambassadeur du pays des Pharaons à Conakry dans les locaux de l’Office national de la cinématographie, de la vidéographie et de la photographie de Guinée (ONACIG).

Cette coopération que les deux pays souhaitent mettre en place vise à relancer les activités de l’ONACIG et à renforcer les liens de coopération entre Conakry et Le Caire dans les domaines du cinéma, de la vidéo et de la photographie.

Saluant la visite du diplomate égyptien, la directrice de l’Office national de la cinématographie, de la vidéographie et de la photographie, Mariama Camara a rappelé l’importance qu’occupe le 7e art dans le développement d’un pays. « Les matières premières ont montré leurs limites avec la crise. Si on investit dans le cinéma, il ne connaîtra pas cette crise. Nous souhaiterions que l’Égypte nous viennes en aide », a-t-elle déclaré.

En réponse, l’ambassadeur de l’Égypte en Guinée a annoncé une coopération culturelle entre les deux pays. « On est tombés d’accord que 2017 sera une année de coopération culturelle entre l’Égypte et la Guinée », a indiqué Mohamed Faty qui a ajouté que cette coopération concernera les bibliothèques, les musées et les domaines de la musique et du cinéma. Des stages de formation seront organisés pour des étudiants et travailleurs du cinéma guinéen, a-t-il précisé.

Depuis plusieurs décennies, la culture guinéenne peine à s’affirmer à l’international ; conséquence de l’abandon dont souffre le secteur. Reste à voir si la coopération annoncée par l’ambassadeur égyptien en poste à Conakry permettra de relancer la production cinématographique guinéenne.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.