Guinée : présentation d’un film qui nous plonge au cœur des manifestations sur l’axe !

La coordination du programme ‘’ Démocratie Sans Violence-Baïonnette Intelligence ‘’ a procédé à la première projection du film documentaire  Intitulé  ‘’Les Affres des Balafres ‘’ce jeudi 05 juillet 2018 au Centre Culturel franco-guinéen. Ceci en la présence du ministre de la jeunesse, Mouctar Diallo et celui du tourisme, Ousmane Diallo, et plusieurs autres représentants diplomatiques.

‘’Les Affres des Balafres ‘’ est un film documentaire réalisé par le programme ‘’ Démocratie Sans Violence-Baïonnette Intelligence ‘’  en collaboration avec l’artiste guinéen MastaX. Un film sur les jeunes de l’Axe par les Jeunes de l’Axe.

Selon Mamadou Kaly Diallo le responsable relation du programme ‘’ Démocratie Sans Violence-Baïonnette Intelligence’’, ce film est réalisé dans le programme de la coopération guinéo-allemande qui contribue depuis 2007 à la construction de l’Etat de Droit, à la prévention des conflit et à la promotion de la paix en Guinée :  «  depuis juin 2013, « Baïonnette Intelligence » accompagne 35 leaders des Jeunes leaders de l’Axe sur le chemin de la lutte non-violente pour faire entendre leurs revendications. Dans le cadre de cet accompagnement ; il a été jugé nécessaire de donner la parole à ces jeunes au moyen d’un film documentaire pour leur permettre de dire par eux-mêmes qui ils sont et quel sens ils donnent à leur lutte » a fait savoir cet activiste des droits de l’homme.

Ce film documentaire, fidèle aux réalités de terrain, retrace la confrontation tragique entre les forces de défense et de sécurité et les jeunes de l’axe qui est en train d’évoluer vers le rapprochement des protagonistes.

Le film comporte des témoignages qui heurtent  la sensibilité.Ces témoignages  du vécu des Jeunes de l’Axe sont à la fois un cri de colère et de révolte contre la violence de l’Etat guinéen et un appel pour une meilleure gouvernance.

Il nous plonge au cœur de l’action, nous confronte aux ondes de choc de l’épreuve de la rue et des barricades, nous retient dans le conclave de la transformation vers la non-violence et nous accorde un ouf de soulagement.

Avec ce film documentaire, le spectateur s’embarque ici dans ce qu’on pourrait appeler un vidéoclip engagé dans lequel la parole et la musique se conjuguent à merveille pour constater , dénoncer , protester mais aussi inviter aux remises en cause nécessaires pour gravir les marches vers une Guinée meilleurs .

Il faut noter que d’autres projections sont programmées à travers Conakry pour vulgariser le message que dégage ce film documentaire. Notamment ce vendredi 6 juillet à 19 au petit musée à la minière, le samedi 7 juillet à la même heure au studio Kirah sis à la minière aussi et le dimanche 8 juillet à la bleuzone de kaloum à 16 h .

Savoir écouter ce cri, savoir tendre la main à ceux qui poussent ce cri serait un pas décisif vers l’émergence d’un esprit démocratique en Guinée.

Karim Gandhi Diallo  

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.