GUINEE : Les prévisions de croissance revue à la hausse

C’est l’une des principales conclusions de la mission d’évaluation du Fonds monétaire international (FMI) qui vient de séjourner en Guinée. Jugeant que l’économie guinéenne commençait à se remettre du choc Ebola, la mission, se fondant notamment sur la reprise progressive dans les secteurs minier, agricole et de l’énergie, revoit les prévisions de croissance annuelle du pays. En juin dernier, ces prévisions tablaient sur 3,8 % de croissance. Désormais, celle-ci est de 5,2 %. Une des conséquences du sacrifice imposé à la population depuis le début de l’année.

Pour avoir refusé d’appliquer le principe de flexibilité des prix du carburant à la pompe et pour avoir augmenté notamment la Taxe sur la valeur ajoutée et plus globalement élargi l’assiette fiscale, le gouvernement guinéen obtient le satisfecit de la mission d’évaluation du Fonds monétaire international (FMI). Sur la foi des conclusions globalement positives que la mission a tirées de son évaluation, la Guinée est partie pour bénéficier d’un nouveau décaissement de la part de l’institution et dans le cadre de la 8ème revue du programme de Facilité élargie de crédit (FEC). Autre indice de l’appréciation positive de la mission, c’est bien cette augmentation du taux de croissance de la Guinée.

Toutefois, la mission s’est désolée de l’augmentation de l’inflation, du fait dit-elle, « de la hausse des prix des biens importés ». Par ailleurs, au titre des recommandations, la mission préconise que « L’espace fiscal pour les secteurs prioritaires (puisse) être créé par la mise en œuvre des mesures de recettes résolues et durables, y compris des mesures visant à élargir l’assiette fiscale, et surtout, par l’amélioration de la qualité des dépenses ». Enfin, la mission ayant pris note « des conclusions du rapport d’audit sur les marchés publics signés en 2014-15 et a encouragé les autorités à publier le rapport, conformément à leur politique de transparence ».

Anna Diakité, www.kababachir.com 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.