La Guinée s’essaie la transparence dans le secteur de la pêche

Le ministre des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie maritime a veut créer l’initiative nationale de la transparence dans le secteur de la pêche Guinée.

Cette initiative est lancée en 2015, par le Président de la République Islamique de Mauritanie, Président de l’Union Africaine à l’époque, lors de la Conférence Internationale sur la transparence.

La Guinée a adhéré à cette initiative en juin 2016 à Madrid afin d’accroitre la transparence dans le secteur de la pêche sur les bases d’un processus participatif et inclusif, a expliqué le ministre avant d’annoncer que la deuxième conférence qui se tiendra à Bali (Indonésie) les 27 et 28 avril 2017, marquera la phase de mise en œuvre effective de l’initiative.

Cette 2è conférence intervient au moment même où la Guinée sort des griffes de l’Union Européennes à cause notamment des manquements constatés dans la gestion des pêches.

Au niveau local, les fruits de mer, en l’occurrence le poisson est hors de portée du niveau de vie du Guinéen moyen. Dans le secteur, on retrouve des expatriés et autres privilégiés qui ramassent tout.  Aujourd’hui, quand la Guinée parle de transparence, c’est qu’elle est bien tancée de part et d’autres afin qu’elle puisse rester, enfin, parmi les mieux lotis, les mieux structurés et les mieux sérieux. Pourvu que ce ne soit pas un feu de paille.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.