Hadj 2015 : la Guinée pense déjà, le quota de pèlerins pourrait être augmenté !

Le refus opposé aux Guinéens entre autres pour réaliser le cinquième pilier de l’Islam – Hadj – en Arabie Saoudite est resté en travers la gorge de nombreux compatriotes. Ce refus motivé par la propagation du virus Ebola notamment en Afrique de l’Ouest pourrait être aplani l’année prochaine.

Du moins, c’est le souhait exprimé par le gouvernement guinéen à travers le ministre de la coopération internationale Moustapha Koutoub Sano.  « Nous espérons que le problème sera derrière nous l’an prochain, et que le quota de pèlerins guinéens sera augmenté pour inclure ceux qui ne sont pas partis cette année. Cette mesure exceptionnelle a déjà été prise par le passé », dira le ministre, lequel n’aura pas été surpris car, « tout au long de l’année nous sommes restés en contact étroit avec Riyad. Début avril, les autorités saoudiennes ont décidé de suspendre l’octroi de visas aux ressortissants des trois pays frappés par l’épidémie d’Ebola, dont la Guinée. »

Le ministre Sano est tout de même conscient de la grande déception des Guinéens restés au pays pour cause d’Ebola. Seulement, « nous avons fait un effort considérable pour sensibiliser toutes les personnes concernées, qui sont près de 10 000. La population comprend qu’il serait égoïste de mettre en danger la santé de millions de pèlerins. »

Jeanne FOFANA, Kabanews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.