HADJ 2016 : Le coût reste exorbitant

Les fuites qu’il y a eu dans les médias et l’indignation unanime qu’elles ont suscitée ont fini par dissuader les autorités. Le coût du pèlerinage de cette année ne franchira finalement pas la barre symbolique des 40 millions de francs guinéens. Mais franchement, on n’en est pas si loin. Encore que, prétend-on, la clémence et la générosité du président de la République y sont pour quelque chose. En effet, dans la déclaration qu’il a faite à propos hier soir, le secrétaire général des affaires religieuses, a estimé à plus de 42 millions de francs guinéens. Mais en raison de l’implication du chef de l’Etat, le coût revu à la baisse, est désormais fixé à 39.890.000 francs. Autrement, à seulement 110.000 francs du seuil de 40 millions.
Les autorités voudraient pourtant que l’opinion publique comprenne et salue l’effort consenti pour que le coût soit celui-ci. Comment le pourrait-on ? Quand on sait comment les choses sont particulièrement difficiles en Guinée. Comment voudrait-on que l’on applaudisse des deux mains et se féliciter d’un tel coût imposé à des Guinéens qui, durant les deux dernières années, avaient été sevrés du cinquième pilier de l’Islam ? Comment pense-t-on que les gens peuvent se réjouir d’un coût majoré de tout de même de 10 millions ?
Ne pouvant faire autrement, les fidèles débourseront les montants en question pour se rendre à la Mecque. Mais en retour, les autorités n’ont surtout pas à attendre des Guinéens qu’ils leur tressent des couronnes. Surtout quand on sait qu’au même moment, au Sénégal tout à côté, le même pèlerinage (tous frais confondus) revient à peu près à 32.800.000 francs guinéens.
Anna Diakité, www.kababachir.com
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.