Hadj 2017 : fortes odeurs de corruption !

Qu’est-ce que le secrétariat général de la Ligue islamique manigance encore cette année, dans le choix de la compagnie devant transporter les pèlerins guinéens aux Lieux saints de l’islam ? Cette grande question mérite d’être bien posée au moment même où Alpha nettoie l’attelage par la nomination, la mutation et le limogeage qui ont eu lieu ces dernières semaines, par décret.

Selon des sources concordantes recoupées tant au niveau de la Ligue islamique qu’au niveau du Budget, des petits malins barbus, supposés incarner la morale entendent contourner l’orthodoxie financière et la règlementation en vigueur quant au Code des marchés publics, pour se faire pleines les poches.

Considérée comme autorité contractante, la Ligue islamique nationale veut dévier ou plutôt a dévié toutes démarches saines pour le recrutement de la compagnie aérienne devant envoyer les pèlerins à la Mecque. Cette tentative qui viole tout sur son passage est aujourd’hui dénoncée par certains ‘’aigris’’ écartés de la manœuvres et tapis aux Finances. Ils menacent d’alerter les Grands Projets et marchés publics ainsi que l’ARMP. Notre quotidien en ligne poursuit les enquêtes.

En attendant, Alpha Condé pensait écarter les loups barbus qui ont semé la pagaille ces dernières années. Aller à la Mecque est manifestement devenu un réel business pour une poignée de mollah aux barbes blanches. Certains Guinéens étaient tellement malmenés qu’ils étaient obligés d’aller dans les pays voisins pour se faire inscrire pour le Hadj. Bien d’entre eux ont été autant victimes d’arnaques et d’escroqueries. Finalement, aller à la Mecque est un chemin de croix. Un parcours du combattant sans fin. Alpha Condé veut nettoyer l’attelage avant la prochaine saison. Mais visiblement, les habitudes ont la peau dure. On débusquera ces mollahs…

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.