Hamdallaye : une boutique ravagée par un incendie d’origine électrique

Un incendie a ravagé une boutique où étaient stockés des chaussures et des habits, très tôt le matin ce mardi 12 avril, au quartier de Hamdallaye dans la commune de Ratoma. Selon des riverains, c’est un court-circuit qui est à l’origine du sinistre. Le feu a consumé tout le contenu de la boutique. D’après son propriétaire, M. Camara, une importante quantité de marchandise provenant de la Côte d’Ivoire avait été réceptionnée quelques jours plutôt. Il ne reste plus que de la cendre.

Selon lui, il a tout perdu dans cet incendie. M. Camara appelle toutes les personnes de bonne volonté à lui venir en aide pour surmonter cette dure épreuve qu’il traverse. Les sapeurs pompiers, appelés à la rescousse, ne sont arrivés sur les lieux que plusieurs heures après le début des flammes qui se sont déclarées vers 4h du matin.

Ces derniers mois, avec l’amélioration de la desserte du courant électrique à Conakry, les incendies causés par des courts-circuits sont multipliés. Rarement un jour ne passe sans que de nouveaux cas ne soient enregistrés dans la capitale guinéenne et parfois dans des villes de l’intérieur du pays.

Si dans la plupart des cas les sapeurs pompiers sont qualifiés de “médecins après la mort”, la société assurant la fourniture de l’électricité, Électricité de Guinée (EDG), quant à elle, décline toute responsabilité dans ces incendies. Au final, c’est toujours les citoyens lambdas qui sont les grands perdants.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.