Hausse du budget 2017 : un autre défi !

On ne sait pas exactement le budget alloué à l’Etat au compte de l’année 2017. Ce qui est en revanche évident, c’est la hausse enregistrée et la négligence de certains secteurs comme l’agriculture, l’éducation, la santé, etc., où il y a vraiment de grands défis à relever, surtout quand on fait une comparaison entre la Guinée et certains pays de la sous-région.

 

Cette situation a créé une vive levée de boucliers chez certains députés, mais, on se limite là. « L’augmentation du Budget est fonction de la croissance économique. Si on était en récession, on allait diminuer le budget. Parce qu’on ne dépense que ce qu’on a. On ne peut pas dépenser la dette. C’est pourquoi le budget augmente. Parce que l’Etat veut consolider la reprise économique. Notre économie est en train de reprendre fortement. Cette année c’est 5.2%, l’année prochaine 4.6%. Ce ne sont que des prévisions. Je suis persuadé qu’on peut aller possiblement au-delà », explique le ministre Budget.

 

Dans la presse locale, Mohamed Doumbouya, plus que communicatif, estime  que l’Etat a besoin d’améliorer la qualité de ses dépenses pour stimuler les secteurs moteurs de croissance. Pour lui donc, « C’est pour cette raison qu’on a ce niveau relativement élevé du budget. » Dans les faits, on risque vivre une sorte de maldonne quand on sait jusqu’où la Guinée est connue et reconnue pour sa rigueur budgétaire.

Mais, bon, avec Alpha Condé, on vit beaucoup plus de discours pour miroiter le peuple et draguer la communauté des bailleurs de fonds. L’équation est inchangée depuis le premier quinquennat. La hausse du budget 2017 constitue donc un réel défi pour Alpha Condé d’apporter un embelli sur sa gouvernance et faire gagner enfin aux Guinéens les retombées de ce fameux autre quinquennat, bien que poussif, à l’image du premier.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.