Haute Guinée : Le Mouvement Alpha Doit Partir Maintenant (APDM) dans la région de Faranah !

Une séance de concertation organisée par les membres éminents du mouvement de protestation contre le chef l’Etat Alpha Condé a regroupé ce lundi 18 juillet 2016, dans la commune urbaine de Faranah plusieurs personnes dont entre autre, des représentants des différents partis politiques, des associations de jeunesse et des points de retrouvailles autour du thé de ladite localité.

Le contenu des discussions entre ces jeunes leaders de la région administrative de Faranah et les hommes du Mouvement Alpha Doit Partir Maintenant (ADPM), toujours sous la conduite du Coordinateur national Lancéi Konaté, ont porté sur quelques points de précision dont entre autres, la différence entre un parti politique et un mouvement social, les motifs et les objectifs de celui dénommé Alpha Doit Partir Maintenant.

A ce sujet, Monsieur Lancéi Konaté,  lui-même jeune frère de la célèbre dame de fer à la mouvance présidentielle, Hadja Nantou Konaté et aussi coordinateur de cet mouvement, n’hésitera pas à pointer de plus du doigt encore une fois,  les insuffisances de l’Etat actuel dans la lutte contre  le chômage et la cherté de la vie et à inviter tout le monde à se joindre à ce mouvement social pour afin mettre un terme au régime Condé en Guinée.  

Ensuite, au cours de leurs différentes interventions respectives, les jeunes Papa Laye Samoura, candidat du PEDN, aux dernières élections législatives, Ansoumane Condé, Coordinateur de l’UFDG et Camara El Hadj ancien sympathisant du RPG et de surcroît tous  diplômés sans emploi, ne tarderons pas à leur tour de stipuler la création d’un bureau exécutif au nom du mouvement dans cette localité le plutôt que possible.

Enfin, précisons que cela fait exactement plus d’un mois que ce mouvement (ADPM) Alpha Doit Partir Maintenant, est entrain de sillonner les différentes localités de la haute Guinée réputées être des fiefs du chef de l’Etat, pour y marquer ses empruntes. Car comme aime bien le dire l’adage, « Pour éliminer un serpent, il faut commencer par la tête ! ».

CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.