Hôtellerie : KPC à la conquête du marché de Labé

L’homme d’affaire Kerfalla KPC Camara est à Labé dans le cadre de la réalisation des infrastructures hôtelières dans cette région de la Moyenne Guinée.

Le PDG du groupe Guicopress entend, à travers cette visite, doter Labé d’un hôtel digne du nom :

« Je suis venu dans le cadre de la pose de la première pierre d’un hôtel trois étoiles à Labé, notamment dans la sous-préfecture de Garambé. C’est un investissement que je veux faire à Labé, à Kankan, à N’zérékoré et à Kindia, donc dans les quatre régions naturelles de notre pays. Ce, parce que j’ai constaté que nos villes à l’intérieur du pays ont besoin d’hôtels dignes de ce nom. Et c’est ce que nous allons mettre en place. Ça sera une chaîne d’hôtels qui va évoluer sur l’ensemble des villes des régions administratives de la Guinée notamment Mamou, Faranah et Boké », a-t-il promis.

S’exprimant sur ce projet phare de KPC, le Maire de la Commune urbaine de Labé salue l’initiative de l’homme d’affaire guinéen.

Selon Mamadou Aliou Laly Diallo: « la construction d’un hôtel trois étoiles à Labé, prouve à suffisance que monsieur KPC est le fils de cette région, qu’il est fils de Labé. Si tous ceux qui avaient les moyens faisaient comme KPC, j’ose croire que ce pays aurait beaucoup avancé. Donc, au nom de cette population, nous vous remercions. Nous savons que vous avez reçu le marché de bitumage de la voirie urbaine. Nous savons pertinemment que ce n’est pas un manque de volonté d’achever ce chantier qui vous anime », a déclaré le Chef de l’exéxutif communal. Avant de plaider pour un achèvement du butinage de la voie urbaine de Labé.

« Nous vous disons merci pour ce qui est déjà fait et à travers vous, lancer ce plaidoyer auprès même du chef de l’Etat Alpha Condé, pour lui dire merci pour ce qui est fait. Mais la population de Labé aussi sollicite ardemment à ce que les 20 kilomètres de bitume qui ont été promis par le chef de l’Etat Alpha Condé et son gouvernement soit achevé. Ça je le dis au nom de cette population de Labé », a-t-il conclu.

Souleymane Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.