Il n’y aura pas de congés de Pâques !

On ne sait plus comment rattraper les mois perdus avec les mouvements politiques mais surtout la grève déclenchée par le SLECG. Une vive préoccupation s’est emparée aujourd’hui de nombreux pères et mères de famille. Selon toute vraisemblance, il n’y aura pas de congés de pâques. 

 Certes, le ministre K au carré fait des pieds et des mains pour pondre des communiqués et rassurer les uns et les autres. Récemment encore, il était avec la presse locale pour dérouler une stratégie de rattrapage.  « Je suis enseignant pédagogue. Avec mes inspecteurs on a déjà analysé, nous sommes à la 23ème  semaine de l’année scolaire. Selon le calendrier, on devrait être à 82% d’exécution du programme s’il n’y avait pas eu les troubles qui nous ont fait  perdre 11% dans l’exécution du programme au niveau du secondaire et 10% au niveau de l’élémentaire. A la reprise on peut rattraper rapidement ce retard là  en annulant le congé de pâques, réaménager le programme avec des cours de rattrapage parce qu’au secondaire on est 76% de l’exécution du programme et à 66% dans l’élémentaire. »

Le ministre K au carré dans un entretien qu’il a accordé à Africa Guinée, exclue tout surcharge des élèves. Et la raison est toute simple :   « Nous avons un gain de 3 semaines. C’est-à-dire le programme était calé sur 7 mois de cours et nous avons fait en sorte que cette année soit 9 mois de cours. Donc nous avons deux mois de plus sur le nouveau calendrier. Les écoles ouvraient ses portes en octobre mais l’année scolaire en cours nous avons ouvert en septembre. Académiquement nous n’avons pas un souci sur le déroulement du programme. »

 

On verra bien.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.